Les tempêtes : risques naturels et technologiques Travail de Recherche by Lorène

Les tempêtes : risques naturels et technologiques
Etude, illustrée, sur le fonctionnement des tempêtes et les dégâts naturels qu'elles peuvent occasionner.
№ 1716 | 3,255 mots | 0 sources | 2006
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Une tempête est une perturbation atmosphérique dont les vents qui la constitue dépassent les 89 km/h, ce qui correspond, dans l’échelle de Beaufort, à une force supérieure à 10. Ces vents sont souvent accompagnés d’orages et de précipitations. Ce document analyse d'où viennent ces tempêtes, comment elles agissent et quels sont les dégâts qu'elles engendrent ?

I. Définitions et généralités

A/ Echelle de Beaufort et prévisions des tempêtes
B/ La prévention des tempêtes


II. Les différents dégâts occasionnés par les tempêtes


III. Le cas de la tempête 1999 : L'ouragan Lothar


VI. L'ouragan Martin : 27 décembre 1999


V. Les dégâts des deux tempêtes


VI. Les expériences et reconstitutions


VII. L'effet du vent sur le toit

Extrait du document:

Les tempêtes prennent naissance par des contrastes thermiques de l’air, et peuvent donc se renforcer sur terre. Au cours des mois d’automne et d’hiver, les tempêtes deviennent plus fréquentes et plus violentes. Ce phénomène est dû à cause des écarts thermiques entre les océans et l’air polaire. En effet, à la fin de l’été, les océans sont encore chauds alors que l’air polaire est déjà froid et le gradient de température est élevé.
Certaines tempêtes peuvent aussi être le reste d’un cyclone tropical atlantique, en fin de vie, et qui a conservé une énergie suffisante et qui a été repris, par les vents d’ouest pour être ramené en Europe. Sur leur chemin, les conditions atmosphériques qu’elles vont rencontrer peuvent leur fournir une énergie suffisante pour les qualifier de tempêtes. On peut établir une relation entre le réchauffement de la planète, et la violence des tempêtes. En effet, plus la planète s’échauffe, plus l’atmosphère brasse de l’énergie et donc plus violentes sont les tempêtes.

Commentaires