Logiques sécuritaires et lutte anti terrorisme : quelles mesures, quelles conséquences ? Travail de Recherche

Logiques sécuritaires et lutte anti terrorisme : quelles mesures, quelles conséquences ?
Travail de recherche sur les mesures sécuritaires dans une logique de guerre contre le terrorisme. (pdf)
№ 17083 | 1,225 mots | 0 sources | 2010
Publié le juin 21, 2010 in Relations Internationales , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La nécessité de lutter contre le terrorisme a été mise en exergue à l'occasion des attentats du 11 septembre. Les opérations ayant trait à la sécurité intérieure n'ont cependant pas été créées dans les années 2000 : en 2001 le plan Vigipirate avait déjà quelques dizaines d'années (il a été créé en France en 1978). Pourtant, depuis le 11 septembre 2001, le terrorisme a un impact fort au sein des sociétés, qu'elles soient occidentales ou orientales. Un sentiment d'insécurité se développe partout. Didier Bigo, dans la revue Cultures et conflits évoque la mise en récit de l'insécurité dans laquelle il voit se construire une nouvelle figure de l'ennemi.

I/ Rhétoriques sécuritaires : intensification de la surveillance
II/ Les mesures antiterroristes au sein de l'Union européenne
III/ Quelles sont les conséquences d'une intensification de la surveillance des individus en Europe ?

Extrait du document:

En novembre après les attentats les USA ont adopté une loi donnant au service des douanes des USA un accès électronique aux données des transporteurs aériens. Les douanes ont ainsi la possibilité de contrôler les réservations et les départs de tout vol volant vers les USA ou par les USA. Ces données sont les PNR, « Passenger Name Records » et incluent toute sorte de détails sur les préférences et l'identité des voyageurs.

Commentaires