Manille : une ville du passé et du présent Travail de Recherche by Vlad

Manille : une ville du passé et du présent
Travail de recherche analysant la ville de Manille et se demandant comment l'histoire riche d'influences et la croissance urbaine se traduisent dans le paysage urbain.
№ 30017 | 5,520 mots | 20 sources | 2012 | FR
Publié le sept. 10, 2013 in Géographie , Histoire , Ressources Humaines
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'histoire de la construction des Philippines et de Manille débute avec Magellan en 1521 qui avait pour but de christianiser l'île. Au cours de cet épisode historique, ce dernier est tué, les populations locales se montrant hostiles. C'est en 1542 qu'une expédition est organisée par Charles Quint, futur Philipe II d'Espagne, qui donna son nom au pays. S'ensuivit dès lors une histoire mouvementée faite de rébellions, de renversements de pouvoir et de conflits. Jusqu'en 1898, lorsqu'une guerre éclate entre l'Espagne et les USA faisant passer les Philippines aux mains des Américains. En 1916 l'autonomie du pays est en partie réalisée. Elle devient réalité en 1935, lorsque Manuel Quezón devient le président des Philippines et où une constitution est proclamée. De 1941 à 1944 les Philippines sont occupées par les Japonais, cet épisode à couté de nombreuses vies et a laissé de vives traces dans la mémoire des Philippins. Manille est devenu très tôt un port servant principalement au commerce par galions avec Acapulco, ce choix étant dû à la situation géographique de l'archipel. Le site de Manille a contribué à l'épanouissement commercial de la cité puisqu'il s'agit d'une plaine alluviale en fond de baie offrant ainsi une zone d'abris. Mais la Seconde Guerre mondiale va détruire, à l'image du pays, une grande partie de la ville. La phase de reconstruction qui suivra se fera sans véritable plan d'urbanisme. Aujourd'hui Manille doit donc assumer son rôle de principal pôle d'attractivité des Philippines, un urbanisme à revoir en grande partie, car non planifié, ainsi qu'un poids démographique déjà très important et qui tend à se renforcer toujours plus.

1-Manille et sa région métropolitaine
2-Poids des héritages sur le paysage
3-Manille une ville à risque

Extrait du document:

Manille est le miroir des différents héritages de l'archipel. On peut le constater à travers quelques bâtiments représentatifs de l'architecture espagnole au sein de la capitale, ou de la forte survivance des traditions hispaniques. Le contact avec la chrétienté a par ailleurs doté toutes les agglomérations des Philippines d'une église baroque, centre de la vie collective, et de fêtes religieuses tout aussi pittoresques que celles de l'Inde ou de l'Indonésie, à la différence que les effigies portées au cours de la procession sont celles des saints Espagnols.

Commentaires