Papauté et modernité durant la seconde moitié du XIX siècle Travail de Recherche

Papauté et modernité durant la seconde moitié du XIX siècle
Travail de recherche qui cherche à montrer comment la papauté se coordonne avec une modernité tant scientifique que politique qui remet en question la majeure partie des dogmes catholiques ainsi que l'autorité pontificale.
№ 13686 | 2,370 mots | 0 sources | 2010
Publié le févr. 17, 2010 in Histoire
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le XIXème siècle est un siècle de progrès et de bouleversement, tant sur le plan scientifique avec les avancées de la science, les découvertes de Pasteur et de Darwin (pour ne citer qu‘eux), que sur le plan idéologique avec le développement des idées libérales, des revendications nationales, du socialisme et le rejet des structures s'apparentant à l'ancien régime, dont le clergé. Face à ces bouleversements, la papauté, institution vieille de 15 siècles, est sans cesse remise en question depuis le retour du pape à Rome suite a l'échec de l'éphémère république, en 1850, jusqu'aux prémices de la Première Guerre mondiale, tant sur l'aspect spirituel et idéologique que sur l'aspect du pouvoir temporel du pape dans les Etats Italiens, bousculé par la volonté d'unification italienne.

1. Pie IX : une opposition franche entre la papauté et la modernité
2. Léon XIII, Pie X : Une politique d'ouverture...qui reste tout de même limitée (1878 - 1914)

Extrait du document:

L'agitation et les critiques provoquées par l'encyclique quanta cura et le syllabus poussèrent Pie ix a convoquer un concile (le premier depuis 3 siècles), en vue de proclamer l'infaillibilité papale. Le concile de Vatican (Vatican I aujourd'hui) s'ouvrit en décembre 1869.
Les partisans de l'infaillibilité pontificale étant plus nombreux que les adversaires, l'infaillibilité du souverain pontife quand il parle « ex cathedra » (depuis son siège), c'est-à-dire quand « en sa qualité de pasteur et de directeur de tous les chrétiens, il présente par sa suprème autorité apostolique une doctrine concernant la foi ou la morale que l'église universelle doit conserver », . fut votée le 13 jul 1870 et proclamée le 18 juillet.

Commentaires