Parité : le retard français Travail de Recherche

Parité : le retard français
Travail de recherche se demandant en quoi résultent les inégalités entre les hommes et les femmes.
№ 24976 | 6,040 mots | 9 sources | 2011 | FR
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'une des premières lois importantes en matière de « parité » sont les lois Jules Ferry de 1882 rendant obligatoire et gratuite l'école pour les filles, tout comme pour les garçons. En 1884, une loi autorise le divorce, il faudra attendre 1908 pour que celui-ci soit libéralisé, et puisse être demandé par les deux époux sous certaines conditions. Durant la Première Guerre Mondiale, le rôle des femmes est considérable puisque c'est elles qui gèrent le travail industriel et pendant que leurs maris sont au front, permettant ainsi de fournir les troupes françaises en denrées et armements. Mais c'est à la suite de la seconde guerre mondiale que les femmes s'émancipent réellement et qu'elles obtiennent des avancées considérables. Elles ont la possibilité de voter et d'être élues à partir de 1944. Dans la foulée, la Constitution de 1946 pose le principe d'égalité des droits entre hommes et femmes.

I/ Une difficile mise en place de l'égalité entre les sexes
II/ La place des femmes en politique

Extrait du document:

En 2001, plus de la moitié des étudiants sont des étudiantes, mais leur répartition est assez disparate. 2/3 des étudiants en pharmacie, odontologie et médecine mais aussi en Sections des Techniciens Supérieurs orientation services sont des femmes tout comme le sont les ¾ des étudiants en art, lettres et langues. Ces proportions s'inversent pour les Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives), les écoles d'ingénieurs, les formations industrielles et informatiques.

Commentaires