Politique sociale du handicap Travail de Recherche by chloe65

Politique sociale du handicap
Travail de recherche s'interrogeant sur les origines et les types de handicaps qui existent et qui nécessitent des prises en charge adaptées et se demandant quelles sur les structures qui accueillent les personnes en situation de handicap.
№ 27757 | 12,085 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le janv. 22, 2012 in Médecine et Santé , Psychologie , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au niveau international, le handicap se voit défini par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), avec l'adoption de la Classification Internationale du Handicap (CIH), en 1980. Cette classification est revue en 2001 par l'adoption d'une Classification Internationale du Fonctionnement (CIF) du handicap et de la santé. Sont différenciées les déficiences, les incapacités et les désavantages. Les déficiences sont les pertes ou les dysfonctionnements des diverses parties du corps qui peuvent émaner d'une maladie. Les incapacités recouvrent les difficultés ou les impossibilités de réaliser les actes élémentaires, comme se tenir debout ou parler. Elles résultent le plus souvent d'une déficience. Les désavantages désignent les difficultés ou les impossibilités que rencontre une personne pour remplir les rôles sociaux auxquels elle peut aspirer ou que la société attend d'elle. Le handicap peut découler de l'un ou de l'autre. On constate alors une évolution vers la prise en compte du lien entre handicap, problème de santé et leurs conséquences sociales.

1. Du handicap, à la naissance de la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH)
2. Les structures d'accueil
3. Une illustration du parcours de prise en charge d'une personne handicapée

Extrait du document:

L'équipe thérapeutique animée par un médecin psychiatre propose à chaque enfant des soins spécifiques adaptés qui peuvent prendre la forme d'entretiens individuels ou de consultations familiales assurées par un psychologue. Il peut s'agir également d'ateliers d'expressions qui regroupent deux ou trois jeunes autour d'un éducateur, en lien avec le médecin psychiatre. En fonction des besoins, des rééducations en orthophonie ou le recours à un psychomotricien peuvent avoir lieu.

Commentaires