Quelle place l'enseignant accorde-t-il à l'autorité ? Travail de Recherche by sooof

Quelle place l'enseignant accorde-t-il à l'autorité ?
Analyse sur le thème de l'autorité enseignant-élèves : de quelle manière l'enseignant exerce-t-il l'autorité et quelle en est sa conception personnelle ?
№ 557 | 8,900 mots | 0 sources | 2007
Publié le juin 29, 2007 in Sciences de l'Education , Psychologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Comme toute relation humaine, la relation entre un enseignant et ses élèves embrasse une multitude de sentiments et de comportements. Il s’agit toujours d’interactions dans lesquelles la subjectivité de chacun est engagée. C’est cette implication psychique dans le travail éducatif, et plus spécialement dans l’enseignement, que cette étude tente de comprendre à travers le discours d’un enseignant sur ses pratiques professionnelles et plus précisément sur le thème de l’autorité.

I. Implication personnelle par rapport au thème

II. Présentation de l’entretien

1. Conditions de réalisation
2. Grille d’entretien
3. Nos premières impressions
4. Choix de la séquence

III. Analyse de l’entretien

1. Sa conception de l’autorité
a. Autoritaire = injuste ?
b. Autorité = charisme ?
c. L’autorité est nécessaire
d. L’ambivalence désir / crainte
e. Distinction autorité / autoritaire

2. Sa perception de lui-même face à l’autorité
a. « Non, je ne suis pas autoritaire »
b. Exigences et réciprocité
c. Son attitude

3. Rapport autorité / « bon prof »
a. Les autres profs
b. Moi
c. La difficulté

IV. Synthèse personnelle

V. Conclusion

VI. Annexes

1. Transcription de l’entretien : L’autorité : Quelle place l’enseignant lui accorde-t-il, comment l’exerce-t-il, quelle en est sa conception ?
2. Souvenirs d’école

Extrait du document:

Le thème de l’autorité pose aujourd’hui de nombreuses questions à savoir comment l’appliquer, si elle est vraiment utile, si c’est la bonne solution à choisir...
De plus l’ambiguïté du terme autorité questionne, en effet d’après la définition du petit Robert, l’autorité c’est : « le droit de commander, pouvoir d’imposer l’obéissance... » et « la supériorité de mérite ou de séduction qui impose l’obéissance sans contrainte, le respect, la confiance. » On observe donc deux idées contraires dans cette même définition, ce qui peut en effet poser question.
C’est donc un thème qui me parait d’actualité car l’autorité est inévitablement présente aujourd’hui dans toutes les institutions (école, lieux professionnels...) et c’est pourquoi il ma semblé intéressant de travailler dessus.
En effet, des points de vue diffèrent concernant la pratique de l’autorité, d’un côté trop d’autorité peut avoir un mauvais impact mais trop de laxisme également. Il faut donc trouver le juste milieu.

Commentaires