Responsabilité sociale des entreprises (RSE) Travail de Recherche by melibelin

Responsabilité sociale des entreprises (RSE)
Dossier sur la responsabilité sociale des entreprises : véritable engagement ou pur Marketing ?
№ 2210 | 4,615 mots | 5 sources | 2007
Publié le déc. 16, 2007 in Communication , Psychologie , Sociologie
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A l’heure où l’on parle de Grenelles de l’environnement, on ne peut pas ignorer les nouveaux enjeux mondiaux comme le respect des droits de l’homme et de la femme, l’environnement et la santé. Tous les acteurs se sentent concernés car l’avenir de la planète en dépend. Chacun s’organise selon les moyens à sa disposition. Les consommateurs se regroupent au sein d’associations, et les entreprises se lancent dans une démarche nommée RSE : Responsabilité Sociale des Entreprises.

I. Qu’est-ce que la RSE ?

1) Historique
2) Définition et champs d’application
3) Les outils et les moyens d’action


II. L’instrumentalisation de la RSE

1) La quête du profit
2) La quête d’image
3) Eviter la règlementation


III. Les marges de progression

1) Formalisation
2) Contrôle et reporting
3) Certification et lisibilité internationale

Extrait du document:

Contrairement à ce que nous pourrions penser, parler de morale et d’éthique dans les entreprises n’est pas un phénomène nouveau. Dès le XIXe siècle on trouve traces de forme de RSE, comme par exemple le paternalisme. C’est l’époque des grandes idées du socialisme utopique porté par des intellectuels comme Charles Fourier en France ou Robert Owen en Grande Bretagne. Nous pouvons citer comme exemple le Familistère de Guise fondé par Jean-Baptiste André Godin. Cet homme est un riche industriel qui décide de faire profiter à ses ouvriers de la réussite de son entreprise. Il souhaite améliorer les conditions de travail et de vie des employés et de leur famille. Pour cela il développe autour de son usine le concept de familistère : logement confortable et propre, équipements éducatif et culturel… Malgré une intention louable de rendre la vie de ses ouvriers plus agréable, Jean-Baptiste Godin pense aussi aux effets bénéfiques sur son entreprise : des ouvriers en bonne santé donc plus productifs, des enfants scolarisés qui permettent aux femmes de travailler.

Commentaires