Une planche de la Biblia Pauperum Travail de Recherche by Mariposa

Une planche de la Biblia Pauperum
Travail de recherche analysant le corpus des personnages représentés dans une planche de la Biblia Pauperum afin de dégager les grands cycles iconographiques de l'art médiéval.
№ 29727 | 2,900 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le mai 24, 2013 in Arts , Histoire de l'Art
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Biblia Pauperum regroupe une série de planches xylographiques sur lesquelles deux scènes vétéro-testamentaires préfigurent une scène centrale du Nouveau Testament. Ces récits mis en image reposent donc sur un principe d'interprétation appelé typologie biblique largement utilisée au Moyen Age. Nous avons parlé de mise en image, car à la différence d'autres documents ce ne sont pas les Écritures qui mettent avant tout en dialogue l'Ancien et le Nouveau Testament, mais les personnages et lieux représentés sur les planches. Le lien typologique passe donc en priorité par l'image, par la représentation de son type et anti type. L'ensemble des personnages représentés semble s'inscrire dans cette logique typologique. Le Christ apparaît sur 30 des 40 planches que compte la Biblia Pauperum, le propos est donc défini clairement : expliquer que les événements et réalités du Premier Testament sont autant de copies ou d'images de la vie.Mais à y regarder de plus près, certains types ou anti-types sont plus présents que d'autres. Leur présence dépasse-t-elle leur simple fonction typologique ? De par leur répétition, ces personnages majeurs ou secondaires jouent-ils un rôle particulier ?

I/ Le corpus des personnages de la Biblia Pauperum vers une mise en image autonome et personnalisée de la typologie biblique
II/ La présence renouvelée de certains personnages vers la construction d'un code visuel à portée narrative et didactique

Extrait du document:

La présence de la figure royale manifestée par l'apparition du roi David (7 planches) et celle du roi Salomon (3 planches) est également récurrente dans la Biblia Pauperum qui s'attache aussi à représenter à maintes reprises les attributs de la royauté (trône, sceptre, couronne, riche manteau…). Ici, il ne s'agit pas seulement de rappeler que le Christ s'accomplit dans les exploits ou les jugements des rois précédents, il s'agit d'annoncer la gloire céleste du Christ et son statut de roi dépassant largement la sphère d'un seul pouvoir terrestre. La présence renouvelée de la figure royale au sein des planches renforce assurément cette lecture allégorique.

Commentaires