Les plasmides Travaux pratiques by rewinder18

Les plasmides
Compte rendu d'une séance de travaux pratiques décrivant les différents points d'extraction d'ADN à l'aide de l'analyse de différentes souches de bactéries.
№ 10567 | 1,330 mots | 0 sources | 2009
Publié le mars 30, 2009 in Biologie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le plasmide est une molécule circulaire, il est composé de deux brins complémentaires formés par une succession de nucléotides. Il est de petite taille (quelques centaines de nucléotides) et ses deux brins sont antiparallèles. Le plasmide possède de nombreux sites enzymatiques uniques permettant l'utilisation d'une technique très intéressante pour cloner des fragments d'ADN, il possède également un gène de résistance à un antibiotique pour permettre de sélectionner les bactéries possédant le plasmide par culture sur milieu gélosé nutritif contenant l'antibiotique en question.
On expliquera tout d'abord quelles sont les techniques utilisées pour permettre d'établir une carte de restriction, puis nous ferons celle de trois souches de bactéries que nous avons étudiées pendant les séances de TP et analyserons les résultats obtenus.

Extrait du document:

L'électrophorèse consiste à faire migrer des fragments d'ADN sur un gel d'agarose à l'aide d'un courant électrique. En effet l'ADN coupé par les enzymes de restriction est placé dans un puit d'un côté du gel avec du bleu de dépôt qui sert à l'alourdir et à le suivre, car on y trouve du glycérol, plus dense que l'eau, et du bleu qui permet de suivre la migration de la solution dans le gel. L'ADN va donc migrer mais il n'est pas coloré en bleu, il va donc falloir lui ajouter du bromure d'éthidium qui est capable de s'intercaler entre les deux brins d'ADN et peut être révélé sous les rayons UV.
L'électrophorèse permet de séparer des fragments d'ADN de taille différentes car le gel d'agarose est composé de mailles entre lesquelles les petits fragments vont passer très facilement alors que les plus gros fragments vont avoir plus de mal et vont donc vont moins migrer. Cette migration en fonction du temps de l'électrophorèse et de la taille des fragments va donc permettre de nous donner une idée sur cette dernière, mais pour cela on va devoir utiliser un marqueur de poids moléculaire. En effet dans l'un des puits on va placer ce fameux marqueur de poids moléculaire qui est composé de fragments d'ADN de taille connue et qui permet alors de donner une approximation de la taille des fragments inconnus qui nous intéresse.
  • Rapport d'un stage effectué à l'Institut de Génétique humaine de Montpellier, qui a pour but de donner plus de renseignements sur la rétrotransposition de L1 grâce à une compréhension des rétropseudogènes U6-L1.
    № 8430 | 3,020 mots | 9 sources | 2006 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Etude de la notion d'exil intérieur et de la dualité dans la perception de la réalité dans certaines oeuvres de Mishima.
    № 26 | 5,000 mots | 13 sources | 2006 | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier
  • Analyse de la pièce d'Ibsen, "La Maison de Poupée" montrant comment un texte écrit il y a cent cinquante ans sur la condition féminine est toujours actuel.
    № 7800 | 1,320 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires