ZFE Bordeaux : quels sont les enjeux pour les Bordelais ?

Annoncé depuis 2022, le projet de la délimitation d’une Zone à Faible Émission dans la métropole bordelaise fait son petit chemin et suscite de nombreuses interrogations dans la métropole. D’après le bilan des deux grandes études commanditées sur le sujet, le train quotidien d’une grande partie des Bordelais connaîtra un changement significatif dès le 1er janvier 2025. Mais quelle est l’étendue de la ZFE Bordeaux et quels en sont les enjeux sur le quotidien des populations concernées ?

Qu’est-ce qu’une ZFE ?

Une ZFE ou zone à faible émission est un périmètre urbain interdit d’accès aux engins gros pollueurs. Généralement assimilée à une « Zone à Circulation Restreinte » (ZCR) ou « Zone à Trafic Limitée » (ZTL), une ZFE est cependant à distinguer de celle-là. Notez en effet qu’à la différence des autres, le concept de ZFE est basé sur le seuil de pollution de l’air et ses implications pour l’environnement et la santé publique.

Initiée par la loi du 17/08/2015, relative à la croissance verte et la transition énergétique pour, l’Instauration des ZFE vise essentiellement à offrir une atmosphère plus saine dans les agglomérations. Plus précisément, cette disposition est destinée à réduire les causes routières de pollution de l’air et les particules nuisibles en suspension dans l’atmosphère.

Quelle est l’étendue de la ZFE de Bordeaux et ses horaires d’application ?

Depuis août 2021, une loi française impose à toutes les métropoles la délimitation d’une ZFE dans toute agglomération dont la densité va au-delà de 150 mille habitants. En vertu de cette loi, la ZFE Bordeaux s’étendra sur environ les 2/3 de la superficie du territoire bordelais. Le périmètre délimité est confirmé par les différentes commissions en charge de l’étude englobe en intégralité ou en partie les 14 Communes ci-après :

  • Bordeaux ;
  • Bègles ;
  • Bruges ;
  • Bouliac ;
  • Cenon ;
  • Eysines ;
  • Floirac ;
  • Gradignan ;
  • Le Bouscat ;
  • Lormont ;
  • Mérignac ;
  • Pessac ;
  • Talence ;
  • Villenave-d’Ornon.
Lisez  Simulateur de revenus en Kinésithérapie : de quoi s’agit-il ?

Dès le 1er janvier 2025, les restrictions seront appliquées 24 heures sur 24 et 7 j/7, et des mesures conséquentes seront déployées pour épingler et sanctionner les cas de contravention. Si vous habitez/fréquentez l’une de ses Communes, vous pourrez consulter la délimitation du périmètre sur « Bison futé » pour éviter de vous faire prendre.

Quels enjeux pour les Bordelais ?

La mise en place de la ZFE impliquera des modifications et comporte des enjeux importants pour les Bordelais en général, mais précisément les habitants des zones concernées. Cette norme dont le deadline est fixé au 31 octobre 2024 nécessite désormais que chaque véhicule, pour circuler à l’intérieur du périmètre, dispose d’une vignette Crit’Air.

Ce certificat bien apposé sur le pare-brise des véhicules atteste que l’engin est en dessous du seuil d’émission de CO2 requis pour circuler à l’intérieur du périmètre. En cas de défaut de certificat Crit’Air, vous serez astreint à une amende dite « forfaitaire » de 68 € pour les engins légers et 135 € pour les engins lourds.

D’un autre côté, il faut préciser que des dispositions dérogatoires sont prises par l’État pour aider les populations à faire face aux exigences des ZFE. On note par exemple :

  • L’extension des réseaux de transport en commun au sein des ZFE ;
  • L’instauration d’un programme d’aide à l’acquisition de véhicule approprié ;
  • L’instauration des cartes « mobilité inclusion » pour faciliter l’accès aux personnes en situation de handicap et aux véhicules d’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *