Guide de récupération de données sur un NAS Synology

Récupérer les données d'un NAS Synology

Si vous lisez cet article actuellement, vous avez peut-être perdu des données importantes sur votre disque dur NAS. Si c’est le cas, vous êtes certainement dans tous vos états, et cela se comprend pour qui a une fois vécu cette fâcheuse expérience que personne ne souhaite vivre. Et pourtant, vous n’avez pas besoin de vous faire des cheveux blancs, puisque Synology a anticipé sur votre problème. Pour cela, nous vous conseillons de respirer un grand coup pour reprendre vos esprits, puis de lire cet article jusqu’à la fin. Vous y découvrirez un guide complet qui vous conduira étape par étape, des préalables jusqu’à l’achèvement complet de la procédure de récupération de vos données.

Quelles sont les dispositions préalables ?

La récupération des données perdues sur un Disque NAS est une procédure assez simpliste qui est à la portée de tous. Mais pour mener à bien cette opération, il est primordial de prendre certaines dispositions préalables qui garantissent la restauration effective des données perdues tout en préservant l’intégrité de votre disque dur. Voici ce qu’il faut faire avant d’enclencher une procédure de récupération de données sur un NAS Synology :

  • Retirer le NAS du système d’alimentation pour le déconnecter d’internet : vous devez savoir que les fichiers ou des dossiers ne disparaissent pas systématiquement du disque. Tant qu’une action ne compromet pas leurs traces, il est toujours possible de les retrouver sur les plateaux du NAS ou grâce à leur adresse mémoire. Lorsque vous entreprenez la récupération de données sur un NAS sous tension, vous prenez le risque d’exposer l’adresse mémoire du fichier recherché, qui a de fortes chances d’être écrasée par d’autres opérations. Pour cela, il est crucial de veiller à ce que le NAS soit hors de la portée des autres utilisateurs pendant la procédure de récupération ;
  • Détacher le disque : un NAS est une série de disques offrant une capacité de stockage et de partage plus élevée. Ainsi, une fois que le NAS est hors tension, vous devez maintenant identifier et détacher de l’installation le disque dur sur lequel sont précédemment stockées les informations que vous recherchez. Après quoi vous pouvez maintenant réintégrer le NAS dans le système pour permettre aux autres utilisateurs de continuer à travailler normalement sur les autres disques durs.
  • Connectez le disque dur à un ordinateur : maintenant que vous avez votre disque dur en main, connectez-le à l’ordinateur puis démarrez la récupération.
Lisez  PHP string : définition et concaténation

Comment procéder à la récupération des données sur un disque NAS Synology ?

Il existe 3 différentes procédures pour la récupération de données perdues sur un disque dur NAS Synology.

Méthode 1 : Faire recours à Wondershare Recoverit

Le recours à un outil de récupération de données sur NAS est la méthode la plus facile, et à la portée des profanes. Ici, vous aurez à choisir entre plusieurs outils de récupération, mais le plus prometteur est le Wondershare Recoverit. Dès lors que le programme est installé et le disque dur concerné est retiré du NAS et connecté à l’ordinateur, il faudra maintenant :

  • Lancer Wondershare Recoverit ;
  • Sélectionner le disque dur en question dans l’interface du programme ;
  • Démarrer le scan de récupération ;
  • Prévisualiser les fichiers perdus, puis cliquer sur « Récupérer » lorsque vous tombez sur celui que vous recherchez.

Méthode 2 : récupérer les données à partir de l’invite de commande

  • Connecter le disque NAS à l’ordinateur ;
  • Faire la combinaison « Win + R », et entrer « cmd » dans la fenêtre d’exécution qui s’affiche : cela permet de lancer le CMD ;
  • Entrer la commande de récupération « ATTRIB-H-R-S/S/DX : *.* », X étant la « lettre de lecteur » de votre disque NAS. Cette action permet de restituer sur le disque tous les fichiers disparus.

Récupérer les données d'un NAS Synology

Méthode 3 : s’en remettre aux professionnels

Si ces deux astuces précédentes vous semblent déjà complexes, vous pouvez encore recourir à une troisième option, assurément celle qu’il vous faut. Elle consiste à confier la tâche à un pro du domaine, ce qui ne requiert de votre part aucune action autre que d’ouvrir votre portefeuille.

Peu importe le coût de l’action et votre budget, cette dernière option est plus recommandée si vous n’êtes pas sûr de vous-même. Étant donné la portée et la délicatesse de l’opération, point n’est besoin de vous rappeler que ce n’est vraiment pas le lieu d’improviser, à moins que vous ne craigniez point de bousiller définitivement votre disque NAS.

Lisez  Que devez-vous savoir sur l’overload d’un opérateur c++ ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *