Socialisme et mouvement ouvrier dans les deux Allemagne (1945-1990) Dissertation by Otis

Socialisme et mouvement ouvrier dans les deux Allemagne (1945-1990)
Dissertation s'interrogeant sur les points communs et différences qui naissent entre les partis socialistes au pouvoir (ou non) dans les 2 Allemagne entre 1945, date de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, et 1990, date de la Réunification.(pdf)
№ 29483 | 1,920 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le mars 24, 2013 in Histoire , Relations Internationales , Sciences Politiques
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Du fait de l'importance de son industrie, et donc du poids des ouvriers dans la population, l'Allemagne devient très vite un pays où le socialisme est force politique de premier ordre. Le mouvement ouvrier va évoluer au cours de l'histoire de cette nation ; mais les changements les plus importants surviennent au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avec la naissance des deux Allemagnes. C'est pourquoi nous allons étudier les transformations du socialisme et du mouvement ouvrier dans les deux Allemagnes, de 1945 à 1990. Malgré la division de l'Allemagne en deux États, le mouvement ouvrier garde-t-il une unité, des thèmes communs, ou bien cette séparation entérine-t-elle une prise de distance irrémédiable entre la conception de la doctrine sociale en RDA et en RFA ? Le socialisme est, selon le philosophe et écrivain anglais John Stuart Mills « la forme moderne de la protestation qui, à toutes les époques intellectuelles, s'est élevée, plus ou moins vive, contre l'injuste répartition des avantages sociaux. »

I / Un mouvement diversifié et structuré
II / Mais au sein duquel d'importantes contradictions vont naître
III / Le forçant à se réinventer constamment

Extrait du document:

En RFA : à l'extrême gauche, le DKP et les groupuscules issus de son implosion représentent une force politique insignifiante. De son côté, le SPD amorce un virage historique : lui qui fut un parti de gauche défendant les ouvriers, reprit cette politique après la Seconde Guerre mondiale, puis abandonna le marxisme pour se rallier au Bloc de l'Ouest ; représentant plus les intérêts des « bourgeois » que des « prolétaires ».

Commentaires