Le Président sous la Vème République, est-il un monarque absolu ? Dissertation by alexdt92

Le Président sous la Vème République, est-il un monarque absolu ?
Dissertation qui analyse si le Président de la République est le seul détenteur de tous les pouvoirs.
№ 8025 | 1,320 mots | 0 sources | 2007 | FR
Publié le sept. 10, 2008 in Sciences Politiques , Histoire
4,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Vème République est le régime républicain en vigueur en France depuis le 5 octobre 1958. Elle succède à la IVème République mettant fin à celle-ci. Ce régime a instauré des changements qui se traduisent notamment par l'adoption d'une nouvelle constitution. Les auteurs principaux de celle-ci sont De Gaulle, Michel Debré et Guy Mollet. Ils devaient néanmoins se conformer à des conditions strictes pour la rédaction de cette constitution.
Mais De Gaulle, tout en respectant ces conditions, prônait l'importance du président de la République dans l'ordre politique. Ainsi, le premier organe abordé par la constitution de 1958 est le président de la République. Cela sous-entend que c'est un organe-clé de la Vème République. Aujourd'hui il arrive que certains confondent le régime politique français avec un régime présidentiel.
Compte tenu de l’importance des pouvoirs du président de la République, peut-on pour autant dire qu’il est un monarque absolu c’est-à-dire le seul détenteur de tous les pouvoirs ?

I - Un président possédant des attributs d'un monarque républicain peu limités
A. Le président au regard des constituants : un quasi monarque républicain
B. Des limites politiques et constitutionnelles aux pouvoirs du président de la République

II - Des pouvoirs du président incertains car conditionnés par l'existence de la majorité parlementaire
A. En période de fait majoritaire, prépondérance du président
B. Cohabitation : effacement du président de la République au profit du Premier Ministre

Extrait du document:

Cette primauté présidentielle reflète tout d'abord la conception que De Gaulle avait des pouvoirs du président de la République. La fonction du président à l'article 5 de la constitution est présentée de manière un peu vague et permet donc différentes interprétations. Elle ne contraint pas la fonction du président. La pratique va jouer un grand rôle pour montrer l'importance des pouvoirs. La pratique se traduira par l'usage de ce texte par le président qui sera élu, c'est-à-dire De Gaulle. Or De Gaulle est favorable à un président fort, celui qui est en charge de l'essentiel. Selon la constitution, le président de la République doit mener la politique nationale alors que d'après De Gaulle, il va la fixer.

Commentaires