"La Princesse de Babylone", Voltaire - chap 3 Commentaire Composé

"La Princesse de Babylone", Voltaire - chap 3
Commentaire portant sur un extrait de l'oeuvre de Voltaire, "La Princesse de Babylone", chapitre 3, « son pays madame » à « ...des perroquets qui prêchent à merveille » dans lequel Voltaire compose une satire sociale.
№ 22282 | 1,155 mots | 1 source | 2010
Publié le janv. 24, 2011 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le jeune inconnu a remporté l'épreuve de l'arc de Nembrod et a sauvé un de ses adversaires des griffes d'un lion gigantesque mais il a dû partir au chevet de son père mourant. Il a laissé à la garde de la Princesse son phénix, oiseau magique doté de la parole et très intelligent. Elle l'interroge sur son maitre, « le plus parfait des hommes ». L'oiseau décrit alors un monde utopique qui rappelle l'Eldorado de Candide. Les lignes 1 à 26, insistent sur la description d'un monde idéal, riche et égalitaire. Les lignes 27 à 55, décrivent l'anecdote du Roi des Indes, qui illustre le pacifisme et la tolérance des Gangarides. Les lignes 55 à 64, illustrent la questions religieuse. Comment cet extrait, sous le couvert d'une fable utopique, traduit-il l'idéal social, politique et religieux des Lumières ?

I) Lignes 1 à 26 : la description d'un monde idéal, riche et égalitaire
II) Lignes 27 à 55 : l'anecdote argumentative et illustratrice du Roi des Indes
III)Lignes 55 à 64 : la question religieuse

Extrait du document:

Les lignes 1 à 3, décrivent le monde des Gangarides, habitants des bords du Gange. Le nom est inventé par Voltaire, ce qui inscrit d'emblée le texte dans le genre de l'utopie. L'éloge de ce peuple est immédiat, renforcé par le rythme binaire des adjectifs, « vertueux » et « invincible ». La révélation, tant attendue, de l'identité de l'inconnu, intervient enfin : Amazan (nom symbolique, il est fait pour être aimé) Les lignes 4 à 6, illustrent un effet de surprise car le héros est de condition modeste. Il s'opère une infériorité sociale, le héros est un simple berger. Mais un trait d'ironie peut être perçu venant du phénix envers le statut du roi et une satire politique : la royauté est selon le phénix incompatible avec l'amour du peuple, alors qu'Amazan est décrit lui comme un jeune homme simple et fraternel. Son métier, berger, correspond aux goûts du public des XVIIe et XVIIIe siècles. Les lignes 6 à 12 introduisent un nouvel élément de satire politique : Voltaire dénonce la misère qui règne en France dans les campagnes, sous le règne de Louis XIV notamment, et les inégalités sociales.
  • Commentaire du chapitre VI de l'œuvre « Candide», de Voltaire se demandant comment, à travers un conte plaisant, Voltaire fait passer les idées et valeurs des Lumières.
    № 18131 | 1,200 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de texte du chapitre 18 de l'oeuvre "Candide" de Voltaire qui analyse la structure du texte et les critiques de l'auteur sur ce passage.
    № 18294 | 1,620 mots | 1 source | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Lecture analytique du chapitre 18 de l'oeuvre "Candide", de Voltaire détaillant le merveilleux paysage.
    № 14705 | 1,035 mots | 1 source | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires