Louis XIV et la succession d’Espagne Commentaire Composé by loicdel59

Louis XIV et la succession d’Espagne
Commentaire de texte analysant la lettre de Louis XIV à Marie Anne de Neubourg concernant le testament du roi Charles II d'Espagne.
№ 7557 | 3,930 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 31, 2008 in Histoire
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le 1er novembre 1700, Charles II d'Espagne, depuis toujours impuissant, meurt sans héritier. Plusieurs prétendants existent en France, en Autriche et en Savoie. Le testament de ce roi défunt nomme le seul et unique successeur : Philippe d’Anjou, petit fils de Louis XIV. Ce texte est une missive du roi de France Louis XIV à Marie-Anne de Neubourg, seconde femme et veuve de Charles II. Il s'agit d'une réponse à une première lettre envoyée par cette dernière, précisant le contenu du testament du roi d'Espagne défunt. Dans cette lettre, Louis XIV annonce son acceptation quant au désir de Charles II de voir sur le trône d’Espagne Philippe d’Anjou.
Louis XIV présente tout d’abord les raisons de l’écriture jusqu’à la ligne 11. Puis, il présente ses condoléances en vantant les mérites de Charles II, de la ligne 11 à la ligne 16. Il affirme son intention de se tenir au testament de la ligne 16 à la ligne 28. Enfin, il est question de Philippe d’Anjou et de ses présents devoirs, à partir de la ligne 28.
La subjectivité de l'auteur et sa volonté de convaincre le bien-fondé de ses futurs agissements peuvent mettre en péril la vraisemblance du texte et permet d’émettre des hypothèses sur la volonté de Louis XIV de superviser son descendant.
Dans quelle mesure la lettre de Louis XIV dévoile-t-elle son désir d'accepter le testament ainsi que ses véritables intentions aux conséquences conflictuelles ?

Extrait du document:

Louis XIV désire également rétablir la gloire perdue de l'empire espagnol, tout en maintenant et en augmentant le bien-être du peuple : « relever et à maintenir l'éclat d'une aussi puissante monarchie ». Louis XIV s'engage également à ce que son petit-fils respecte le peuple espagnol : « doit donner sa principale application à rendre ces peuples heureux » et « commun bonheur de nos sujets et des siens ». Louis XIV rejette donc toute forme de despotisme et de tyrannisme. Il souhaite voir en la personne de son petit-fils un roi bon, juste et pieux : «son rôle et devoir est de faire régner avec lui la justice et la religion».
Dans une optique toujours très catholique, Louis XIV rejette encore une fois toute forme de protestantisme, le catholicisme doit rester la religion d'État de l'Espagne, tout comme il l'avait fait auparavant en France avec l'édit de Fontainebleau en 1685.
  • Exposé qui présente les raisons qui pousse à l’élaboration d’une politique navale sous Louis XIV, les moyens mis en œuvre pour y parvenir et les résultats.
    № 7068 | 3,940 mots | 0 sources | 2006 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui cherche à savoir quel rôle vont jouer les intendants dans la mise en place de l'absolutisme.
    № 24918 | 1,340 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Travail de recherche répondant à la question "à quoi est dû le déclin de la figure du roi sou Louis XV ?" en prenant essentiellement appui sur des extraits du Journal de Barbier. (pdf)
    № 30441 | 4,690 mots | 5 sources | 2014 | FR | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires