"Discours de Métaphysique" : miracle et régularité de Leibniz, article VI Commentaire de Texte by fine007

"Discours de Métaphysique" : miracle et régularité de Leibniz, article VI
Commentaire d'un extrait de l'ouvrage de Leibniz portant sur la perfection de Dieu.
№ 12714 | 1,780 mots | 0 sources | 2007
Publié le sept. 30, 2009 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans cet ouvrage, Leibniz présente pour la première fois sa vision du monde, une sorte de synthèse des positions des scolastiques et des cartésiens. Le sixième article vise à contredire l'opinion commune selon laquelle Dieu exerce dans notre monde des actions «ordinaires» et «extraordinaires». Leibniz affirme que Dieu a crée avec le monde parfait un ordre ultime qui s'applique à toutes choses.

I. Leibniz nie la distinction commune entre «ordinaire» et «extraordinaire» et affirme l'existence d'un ordre universel

II. Leibniz donne trois «comparaisons» tirées de la géométrie

III. En choisissant le plus parfait des mondes, Dieu a instauré le meilleur ordre possible

Extrait du document:

Leibniz affirme que «Dieu ne fait rien hors d'ordre» (ligne 3-4), et qu'aucune chose ne peut être considérée comme telle. Dans un premier temps, il constate que l'opinion commune a tendance à distinguer les «volontés ou actions de Dieu» (pour Dieu, volonté et action sont la même chose) en «ordinaires ou extraordinaires» (ligne 1-2). On remarque que «ordinaire» et «extraordinaire» ont pour même racine le mot «ordre». Seraient alors «ordinaires» les actions accomplies selon le principe de l'ordre «naturel» autrement dit relevant du cours «normal» des choses, comme le lever du soleil, la chute d'un corps grave, la maladie, la mort; seraient «extraordinaires» les évènements qui s'écartent de ce cours normal, essentiellement ce qu'on appelle les «miracles», comme la guérison improbable et incroyable de certaines maladies, le fait de marcher sur l'eau, la résurrection, etc.

Commentaires