"Les animaux dénaturés" de Vercors Commentaire de Texte by la septeuilaise

"Les animaux dénaturés" de Vercors
Commentaire portant sur "Les animaux dénaturés" de Vercors et s'interrogeant sur la nature de l'homme par rapport à l'animal.
№ 7858 | 1,145 mots | 0 sources | 2007 | FR
Publié le août 28, 2008 in Anthropologie , Littérature , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Vercors est un homme engagé, qui, par le biais de ses œuvres, a fortement critiqué l'horreur nazi de la ‎‎2nde Guerre mondiale.
C'est donc dans un contexte historique particulier, où les questions de droits de ‎l’homme sont mises en avant, qu'en 1952, Vercors rédige "Les animaux dénaturés" où il pose le problème de la limite entre les animaux et l'homme et d'une manière plus générale, de la définition de l'homme.

Extrait du document:

Dès le début de leur observation, les scientifiques ont remarqué que la vie des Tropis était ‎celle d'une vraie communauté paisible et démocratique. Ainsi, même s'il n y a pas de réel chef, la vie ‎semble s'organiser autour de ce que nous pouvons appeler une hiérarchie gérontocratique ôtée de tous ‎sens dominateur: “simplement on imitait ou suivait les plus vieux dans leur science de la chasse, leur ‎prudence....”p.68 Cependant la vie en société n'est pas réellement caractéristique de l'homme. En effet, ‎nombre d'espèces animales vivent en communauté tels les loups par exemple, ou bien encore des ‎espèces encore plus éloignées de l'homme comme les fourmis. Ce n'est donc pas dans cette notion que ‎se trouve le critère propre à l'homme, mais peut être dans une qui lui est proche, celle du langage. En ‎effet le langage est ce sur quoi se fonde une société humaine, ce sur quoi elle se développe. ‎

Commentaires