« Les Confessions », Jean-Jacques Rousseau Commentaire de Texte by mayanenita

« Les Confessions », Jean-Jacques Rousseau
Commentaire d'un extrait de texte situé dans le Livre II de l'œuvre « Les Confessions », de Jean-Jacques Rousseau se demandant comment Rousseau présente la rencontre, quels sont les effets de cette dernière sur les personnages.
№ 17753 | 1,245 mots | 1 source | 2009
Publié le juil. 12, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le genre romanesque fourmille de scènes de rencontre amoureuse, véritables topos du genre, et ce tout au long des siècles. Au XVIIIème siècle, siècle des Lumières, le philosophe et écrivain Jean-Jacques Rousseau ne déroge pas à la règle dans son autobiographie romancée, Les Confessions, qu'il commence à écrire dès 1712. Le livre deuxième qui narre l'année 1728 pose les bases de la rencontre avec Mme de Warens, notamment dans le passage suivant de : « J'arrive enfin; je vois Mme de Warens » jusqu'à : « j'irai causer avec vous ».

I/ Les métamorphoses des deux personnages par le coup de foudre
II/ L'art du récit selon J-J Rousseau, au service de la mémoire affective

Extrait du document:

De nouveau chez Rousseau, on retrouve cette importance donnée aux regards. C'est en effet, des regards que découlent le sentiment amoureux, et à l'origine le coup de foudre. Le champ lexical utilisé pour y faire référence est vaste des « yeux petits et même enfoncés » aux « beaux yeux bleus ». Rousseau souligne également leur pouvoir : les yeux lancent « avec force le feu ».

Commentaires