Frontières et mondialisation Dissertation by Massai

Frontières et mondialisation
Dissertation se demandant si le poids historique des frontières porte atteinte au processus de mondialisation. (pdf)
№ 22450 | 3,875 mots | 0 sources | 2011
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Définie comme la limite de souveraineté d'un État, la frontière semble être antinomique avec la mondialisation. Il est d'ailleurs courant d'entendre dire que la mondialisation efface les frontières, qu'elle les contourne ou les ignore. La frontière est en effet une ligne de démarcation à l'intérieur de laquelle un État, incarné par un pouvoir, des institutions et une administration, exerce des droits régaliens. La mondialisation, aussi appelée globalisation, se caractérise par la diffusion à toute la planète de mêmes modèles économiques, culturels, politiques. Olivier Dollfus la définit comme une mise en relation croissante des différents espaces du monde et par une multiplication des flux de toute nature. Ce processus s'intensifie depuis les années 1980. On assiste avec la mondialisation à l'émergence d'un système monde global piloté par quelques acteurs transnationaux comme des firmes et ses institutions telles que le Fonds monétaire international. Ce système monde est régi par les principes du libre-échange et de l'économie de marché, le modèle de la consommation de masse et le système politique de la démocratie parlementaire.

1- Les changements enregistrés par les frontières face au processus de mondialisation
2- Les dynamiques actuelles tendent à produire de nouvelles mailles territoriales mieux adaptées au fonctionnement en réseau du système
3- Une typologie montre que les espaces mondiaux restent inégalement engagés dans ce processus

Extrait du document:

Il est aisé de mettre en évidence que la mondialisation n'efface pas les frontières mais en change plutôt les attributs. En effet, certaines fonctions frontalières s'effacent ou sont en retrait, alors que d'autres sont renforcées et certaines émergent. Toutefois, la fonction classique de la frontière, sa fonction militaire, douanière et fiscale, subsiste dans quelques territoires. Le meilleur exemple est évidemment celui de la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, surveillée par des militaires des deux pays et par des militaires américains.

Commentaires