L'affirmation de l'idée de Nation au XIXème siècle Dissertation by Chrystel

L'affirmation de l'idée de Nation au XIXème siècle
Dissertation d'histoire qui s'intéresse à l'évolution du concept de Nation, aux acteurs impliqués dans ce processus, aux théories développées et aux enjeux.
№ 455 | 1,980 mots | 3 sources | 2007
Publié le juin 14, 2007 in Histoire
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Nation, qui au début du XIXème correspond simplement au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, se transforme en nationalisme étatique au cours du siècle. Mais l’évolution du concept de Nation ne rend-elle pas inévitable la marche à la guerre ?

1. de 1815 à 1860-1870 : ébauche d'une Europe des nations
2. de 1870 à 1914 : affirmation d'une Europe des nationalismes

Extrait du document:

La première conception de la Nation apparaît au XVIIIè siècle en France avec des penseurs tels que Locke et Rousseau. Ils voient la nation comme l’ensemble des individus qui choisissent d’adhérer à un contrat social. La Révolution française de 1789 applique ce principe avec les Jacobins et Sieyès, mais la définition de la nation reste alors strictement politique. Elle s’adapte mal aux évolutions qui ont lieu au début du XIXè siècle. Les guerres napoléoniennes, qui s’accompagnent d’une extension à l’échelle européenne du principe issu de 1789, « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », permettent aux populations conquises d’éveiller leur conscience nationale. L’influence française en Europe se fait ainsi ressentir à travers les différentes ébauches de conscience nationale. Mais l’Europe de 1815, alors dominée par les grandes puissances conservatrices (consécutivement à la chute de Napoléon), nie cette influence, ce qui conduit dès lors à un fossé inéluctable entre les grandes puissances mosaïques de peuples et les multiples nationalités dominées. Mais très vite, ce sont les grandes puissances elles-mêmes qui utilisent cette notion de nation pour mieux asseoir leur ascendant sur les peuples.

Commentaires