L'évolution économique dans les pays développés (USA, Europe occ., Japon) des années 1970 aux années 1990 Dissertation

L'évolution économique dans les pays développés (USA, Europe occ., Japon) des années 1970 aux années 1990
Dissertation dont la problématique vise à définir en quoi la crise économique nouvelle a modifié les structures économiques des Trente Glorieuses et comment les pays affectés ont tenté de répondre aux problèmes causés par cette dépression.
№ 16792 | 1,270 mots | 0 sources | 2010
Publié le juin 14, 2010 in Économie , Géographie , Histoire
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il s'agit ici d'étudier les causes conjoncturelles liées aux chocs pétroliers et structurelles c'est-à-dire les dysfonctionnements du système économique hérité de la 2ème RI. Il faut évoquer aussi l'apparition d'un nouvel ordre économique.
Le prix du baril quadruple après la guerre du Kippour et les pays de l'OPEP menacent d'interrompre leurs livraisons aux pays occidentaux. Ils cherchent aussi à réagir contre lé détérioration des termes de l'échange qui pénalise les exportateurs d'hydrocarbures. En 1973 existe un déséquilibre structurel entre une consommation mondiale de pétrole qui a quadruplé depuis 1945 et des prix maintenus très bas par les compagnies (Exxon, RDS, Mobil…). Ce réajustement des prix touche surtout le Japon (qui importe 87% de son énergie primaire), la France (76%), la RFA (55%). De même en 1979, avec le début de la révolution iranienne, et de la guerre iran-irak qui s'en suit, le prix du baril de pétrole atteint 39 dollars, les japonais sont immédiatement privés d'une grande part de leur source d'approvisionnements traditionnelles.../...

I. Des origines longtemps mal cernées
II. Les manifestations de la crise
III. Les tentatives de solution

Extrait du document:

La crise monétaire : l'effondrement du système de Bretton Woods conduit au dérèglement du système monétaire international. Certains économistes monétaristes (Friedman ou Rueff) y voient les causes importantes de la crise car le choc pétrolier était prévisible dès lors que le pétrole brut était déprécié par la baisse du cours du dollar.

Commentaires