L'imagination selon Oscar Wilde Dissertation by Anax

L'imagination selon Oscar Wilde
Dissertation portant sur la citation d'Oscar Wilde : "si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination".
№ 8110 | 1,850 mots | 0 sources | 2007
Publié le sept. 22, 2008 in Littérature , Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cette phrase frappe l'esprit au premier abord : comment peut-on considérer que le monde réel est irraisonné et qu'il n'y a de véritable logique que dans le spirituel ? Le chaos ne doit-il pas plutôt être réservé au domaine de l'imaginaire ? En se penchant sur l'œuvre d'Oscar Wilde, et en dénotant qu'il est à l'initiative de l'art pour l'art, on peut déceler une partie de réponse, mais surtout un point de vue discutable.

I. Harmonie de l'imagination, logique et beauté

II. L'imagination débridée, sans but et absurde face à un monde trop rationnel

III. En réalité une opposition communauté, individu / ensemble de la société

Extrait du document:

Comme un Big Bang, comme un premier jour ou comme dans beaucoup d'autres cosmologies, l'imagination semble être à l'origine de la naissance de l'ordre et de l'harmonie, là où la vie réelle ne laissait place qu'à l'irrationnel. Il suffit de prendre l'exemple de la cosmogonie chrétienne ou de la genèse de la terre du Milieu de Tolkien. Dans les deux cas, on a à faire à des démiurges dont la création met fin à une période antérieure de Chaos : pour ce qui est de la Terre du Milieu, c'est le chapitre de la musique des Ainurs (Contes et légendes inachevées, Silmarillon). Les dieux appelés Ainurs, par leur imagination et leur chant, ordonnent et façonnent le monde de manière logique. C'est une véritable harmonie dont tous les Ainurs suivent la marche: l'imagination apparaît donc ici seule puissance à suivre une certaine logique face au chaos. C'est aussi ainsi que s'est faite dans l'esprit de chacun la création du monde:il est plus facile de se représenter Dieu créant la Terre et le ciel le 1er jour, et ainsi de suite,... que de visualiser un Big Bang et une soupe cosmologique. Là encore l'imagination prend le parti de la logique et de l'ordre.

Commentaires