L'industrie française et l'intégration européenne Dissertation

L'industrie française et l'intégration européenne
Dissertation sur l'influence de l'intégration européenne, aux multiples aspects, sur l'industrie française.
№ 25732 | 2,705 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le août 06, 2011 in Économie , Questions Européennes
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'intégration à l'Europe est pour la France, depuis plus de cinquante ans, un objectif fondamental. C'est un phénomène complexe qui signifie une union plus forte, des liens plus étroits, une fusion progressive des différents éléments constituant cet ensemble en formation. Elle concerne l'économie et la monnaie. L'intégration des marchés a permis le démarrage de la construction de l'Europe. Elle est de plus en plus politique et c'est là son objectif ultime. Elle concerne aussi le domaine juridique. L'intégration territoriale vise enfin à la mise en place d'un espace commun.

1. L'intégration européenne n'a pas joué un rôle important pour l'industrie française
2. L'Europe a protégé et stimulé
3. Directement ou indirectement, l'Europe a été un facteur des mutations de l'industrie

Extrait du document:

Certains secteurs de l'industrie française ont été durement touchés à partir des années 1970 (sidérurgie, textile et constructions navales). La CEE, par son action, a pu faciliter le repli de la production, permettre les restructurations et la modernisation, assurer des débouchés, atténuer les conséquences de la crise sur l'emploi. La politique de la CEE a permis, par l'intermédiaire du FEDER, d'aider les régions touchées en facilitant l'implantation de nouvelles activités. Ainsi, les accords multifibres ont essayé par des mesures protectionnistes de limiter, dans le domaine du textile, la concurrence redoutable des nouveaux pays producteurs.

Commentaires