La condition humaine au sein de l'oeuvre "Fin de partie" de Beckett Dissertation

La condition humaine au sein de l'oeuvre "Fin de partie" de Beckett
Dissertation se demandant quelle vision de la condition humaine il est possible de dégager de l'ouvrage "Fin de partie" de Beckett.
№ 21514 | 975 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le nov. 30, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il est d'usage de considérer le théâtre de Beckett comme un théâtre montrant, démontrant l'aberration de la condition humaine, son non-sens, sa misère, son absence de finalité. Pas d'espoir généralement sur la scène de Beckett, tout est voué à la mort, à la disparition, au déclin, au néant. Qu'en est-il dans Fin de partie? Peut-on considérer qu'on assiste à une peinture au noir de la condition humaine? Il semble en effet que les personnages puissent être perçus comme des représentants de l'humanité, et d'une humanité en souffrance. Mais à la peinture pessimiste s'articule une vision distanciée et moqueuse de l'homme en souffrance qui monte celui-ci dans toute sa vérité.

I- Des représentants de l'humanité
II- Une humanité qui souffre
III- Une humanité tragique et grotesque, risible

Extrait du document:

Les personnages sont enfermés dans leur cadre de vie ou figurent le piège de l'existence: Hamm ne peut sortir de son fauteuil roulant qu'il ne peut déplacer de la pièce ou il se trouve et qui constitue le monde pour lui: « fais-moi faire le tour du monde » demande-t-il à Clov (41). Celui-ci s'immobilise au moment de partir.

Commentaires