La science est-elle une nouvelle foi ? Dissertation

La science est-elle une nouvelle foi ?
Dissertation se demandant si on pourrait envisager que la science, devenue principe premier, prenne la forme d'une religion.
№ 30578 | 3,425 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le mars 30, 2014 in Philosophie , Sciences , Théologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La science est un terme en lui-même ambivalent, qui regroupe à la fois la notion de connaissance (en terme empirique, théorique, livresque) mais aussi le savoir-faire que donnent les connaissances, une sorte d'habileté, un Art qui nécessite des règles. Selon le Robert, dans sa dimension particulière, elle est « caractérisée par un objet et une méthode déterminée et fondée sur des relations objectives vérifiables ». Le questionnement de l'identité de la science peut se poser en terme de réalité, d'essence, de capacités mais aussi de limites....

1. La science présente-elle les capacités d'être/de s'annoncer comme un nouvelle foi ?
2. Peut-on dire que nos sociétés ont foi dans la science ?
3. Ne serai-ce pas plutôt la religion qui devient scientifique ?

Extrait du document:

Dans la modernité, la science a un nouveau pouvoir, primordial : elle rend l'homme créateur et maître de lui-même, de sa propre Nature. Il décide de la vie (procréation in vitro) ou de la non-naissance (IVG, contraception) et en maîtrise les aspects qui le rebute (diagnostic prénatal servant a anticiper un handicap potentiel). La science est alors dotée du pouvoir de création, elle devient omnisciente. L'homme qui détiendra la science contrôlerait tout, même l'essence de l'homme (risque d'une dérive totalitaire d'un « homme nouveau »). Enfin par la technologie actuelle, la science est partout, habite toute chose, n'est quasiment plus visible, tel le Dieu omniprésent.
Le caractère divin de la science mobilise le cœur, les affects, par la convoitise ou le rejet, la science devient déraisonnable.

Commentaires