La souveraineté parlementaire sous la IIIe et la IVe République Dissertation

La souveraineté parlementaire sous la IIIe et la IVe République
Dissertation visant à déterminer si les crises politiques, traduisent la coïncidence de la souveraineté nationale avec la souveraineté parlementaire sous la 3ème et la 4ème République.
№ 16362 | 1,625 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 31, 2010 in Droit , Sciences Politiques , Administration
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La naissance des 3ème et 4ème Républiques est marquée par une sortie de la période sombre des dictatures respectivement napoléonienne (le coup d'Etat de Napoléon III conduisit en 1851 à l'agonie de la 2ème République) et pétainiste (le général Pétain instaurant le régime collaborateur de Vichy en acceptant en juillet 1940 la plénitude des pouvoirs). La souveraineté, définie comme la liberté absolue de son détenteur (souverain) peut être dans les régimes démocratiques soit nationale (la Nation est souveraine et doit être représentée en tant qu'entité abstraite par des représentants élus au suffrage direct) soit populaire (dans ce cas la souveraineté appartient directement au peuple qui délègue le pouvoir aux commissaires (terme de Rousseau) avec le mandat impératif). La souveraineté parlementaire s'oppose à la conception démocratique et s'inscrit plutôt, avec la souveraineté de droit divin dans le cadre des régimes autoritaires.

I) Le Parlement fort sous la 3ème et la 4ème Républiques : vers le régime d'Assemblée ?
II) Les pratiques politiques menant à la partitocratie sous la 3ème et la 4ème République

Extrait du document:

Après la démission du président Mac-Mahon, qui interprétait la Constitution de la 3ème République de manière dualiste, en 1879, les deux Républiques connaissent le régime parlementaire moniste. En effet, le gouvernement n'est responsable que devant le Parlement. Le Parlement donne une investiture au futur Président du Conseil (sous la 3ème également sur la composition de son gouvernement) en vue de son programme et conditionne donc son entrée en fonction.

Commentaires