Les affiches politiques qui font polémique Dissertation

Les affiches politiques qui font polémique
Dissertation sur les mécanismes qui font le succès des affiches politiques.
№ 26490 | 1,685 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le oct. 03, 2011 in Communication , Sciences Politiques , Sociologie , Médias
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les affiches politiques sont un genre très particulier. Officiellement, elles ne vendent rien, elles doivent parler aux citoyens, aux acteurs de la vie sociétale, faire des propositions. Souvent, elles manquent d'originalité. On les reçoit dans la boite aux lettres, on les regarde, on les jette. Alors servent-elles encore à quelque chose si elles ne marquent pas notre esprit comme elles sont censées le faire ? L'affiche n'aurait-elle plus aucun pouvoir ? Si l'image est souvent répétitive, surtout dans le domaine du politique, certaines sont pourtant restées ancrées dans la mémoire collective. Parce qu'elles ont fait polémique, parce qu'elles étaient originales, ou simplement, il ne faut pas l'oublier, parce qu'elles intervenaient dans un contexte particulier, selon l'atmosphère et l'esprit des lieux où elle a été affichée.

1. Les approches théoriques
2. Les approches théoriques appliquées à des cas pratiques

Extrait du document:

Chronologiquement, l'effet de l'affiche précède celui de la télévision, vu qu'elle n'existait pas encore. On aurait pu penser que celle-ci allait disparaître avec les nouvelles technologies de l'information mais au contraire, on en voit encore très souvent placardées aujourd'hui. L'affiche se constitue d'image, de texte et/ou de graphisme. Roland Barthes, sémiologue français, a une démarche sémiotique. La science qui est capable de faire une analyse complète de l'image est appelée la sémiotique. Issue de la linguistique. Barthes s'est aperçu que tout ce qu'il avait trouvé en linguistique pouvait s'appliquer à l'image. Lorsqu'on est face à une image, on est face à des signes qui provoquent chez l'individu une démarche interprétative.

Commentaires