Les contes de Charles Perrault illustrés par Gustave Doré Dissertation by Chuck

Les contes de Charles Perrault illustrés par Gustave Doré
Dissertation visant à déterminer en quoi Gustave Doré fait une lecture très personnelle des Contes de Charles Perrault.
№ 17157 | 1,225 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 22, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Charles Perrault rédige ses Contes de ma mère l'Oye à la fin du XVIIème siècle. Le graveur Gustave Doré entreprend l'illustration de ces contes deux siècles plus tard. Mais sa version imagée n'est pas totalement « fidèle » à l'œuvre. En effet, ce dernier se permet d'adapter le conte et préfère affirmer l'aspect fantastique, plus que l'aspect merveilleux, pensée par l'auteur des contes. Comment ce graveur adapte les contes de Charles Perrault ?


I. Gustave Doré ne choisit pas d'affirmer l'aspect merveilleux du conte, en illustrant donc dans un esprit tout autre
II. Nous pouvons distinguer son intérêt pour certains éléments, aspects et épisodes qu'il va privilégier, soulignant ainsi son empreinte totalement subjective dans on projet d'illustration de l'œuvre
III. Le graveur ne respecte pas toute la symbolique première de l'auteur

Extrait du document:

En second lieu nous pouvons souligner que Gustave Doré ne traite pas de manière « égale » l'ensemble des contes, et nous permet de remarquer des préférences. Il accorde tout d'abord plus d'intérêt à certains contes sans qu'ils soient forcément plus longs ou plus intéressants selon l'auteur. Nous dénombrons onze gravures pour le conte « Le Petit Poucet » face à une seule gravure pour « Riquet à la houppe ».

Commentaires