La tombe de la chasse et de la pêche à Tarquinia Exposé

La tombe de la chasse et de la pêche à Tarquinia
Exposé portant sur la tombe de la chasse et de la pêche à Tarquinia essayant de comprendre ce qui fait l'originalité de cette tombe, aussi bien au niveau des interprétations possibles que pour le style.
№ 28903 | 2,792 mots | 4 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 22, 2012 in Archéologie , Histoire de l'Art
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Massimo Pallottino, considéré comme le fondateur de l'étruscologie moderne, réalisa sa thèse en 1931 sur l'archéologie de Tarquinia et a donc étudia les fresques qui ornaient les nombreuses tombes. A propos des fresques de la Tombe de la Chasse et de la Pêche, il s'est exprimé : « C'est une œuvre unique dans la production picturale antiques des époques archaïque et classique ».

1. Situation géographique et contexte de découverte
2. Description
3. Commentaire et comparaisons

Extrait du document:

La tombe de la Chasse et de la Pêche est souvent considérée par les personnes s'étant penchées sur le sujet des tombes étrusques comme l'une des plus belles et des plus intéressantes de Tarquinia. Elle est composée de deux chambres funéraires dans le prolongement d'une de l'autre (fig. 3), mais nous nous intéresserons surtout à la deuxième chambre décrite pour cette analyse.
La première chambre est beaucoup moins connue que la deuxième car elle a été plus rarement illustrée et commentée par les spécialistes. Elle est décorée de fresques très abimées sur l'ensemble des murs. Nous pouvons y apercevoir des petites figures nues (fig. 5), gonflées de manière presque grotesque et participant à ce qui ressemble être une danse rituelle de type dionysiaque dans un bois : E. Simon identifie ce bois comme le bois de laurier d'Apollon.

Commentaires