Le commerce équitable : principes et enjeux Exposé

Le commerce équitable : principes et enjeux
Exposé se demandant si le commerce équitable, mis en place par les pays du Nord, est vraiment bénéfique pour l'économie des pays du Sud. (PDF)
№ 31219 | 1,330 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le janv. 29, 2015 in Commerce , Économie , Relations Internationales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

À l'heure de l'apogée de la mondialisation et du capitalisme, de l'augmentation des inégalités entre pays du Sud et du Nord. Face à cette organisation du monde, une nouvelle voie se dégage entre deux approches extrêmes, celle qui dénonce la mondialisation comme source de ces inégalités et celle qui au contraire prône son développement dans l'objectif d'égaliser les rapports nord-sud. Cette alternative est le commerce équitable. Cette nouvelle forme de commerce consiste à reconnaître les bienfaits du développement des échanges internationaux sur la croissance économique, tout en cherchant à réguler, voire à supprimer les impacts négatifs et inégalitaires de la mondialisation pour les pays du Sud. Le commerce équitable a pour but de développer des relations privées et équilibrées avec les petits producteurs défavorisés des pays du Sud et à promouvoir leur développement durable à travers la commercialisation de leurs produits sur les marchés des pays du Nord, tout en bénéficiant de conditions commerciales avantageuses.

1-Qu'est-ce que le commerce équitable ?
2-Enjeux et limites du commerce équitable

Extrait du document:

Aujourd'hui, il y a trois mille magasins dans plus de dix-huit pays européens, tenus par plus de cinquante mille individus bénévoles et 1500 personnes rémunérées soit seulement 3 %.
En France, le commerce équitable concerne une part très réduite des relations commerciales. En effet, sa part dans le commerce international et les achats des consommateurs reste très minoritaire. Mais depuis les années 90, les réseaux traditionnels de commerce équitable (magasins du monde) se trouvent ébranlés par l'apparition de la labellisation (Max Havelaar, Fair trade mark et transfair).

Commentaires