Le Torse du Belvédère Exposé

Le Torse du Belvédère
Exposé se demandant en quoi Le Torse du Belvédère a influencé l'art de la Renaissance.
№ 31099 | 4,750 mots | 14 sources | 2014 | FR
Publié le oct. 31, 2014 in Histoire , Arts , Histoire de l'Art
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le Torse du Belvédère appartient à la famille des sculptures antiques de référence. C'est l'œuvre du sculpteur Apollonios, découverte en pleine Renaissance dans les ruines du théâtre de Pompée, durant le règne de Jules II (1503-1513). Cette trouvaille s'inscrit dans la volonté politique de rénovation par le pape après le grand schisme d'Occident . Le pape est le seul à pouvoir rivaliser avec le roi de France, car il est à la fois souverain spirituel et temporel. Cette rivalité s'exprime par le biais des arts. Rome devient alors un véritable chantier artistique et archéologique. La papauté veut refonder sa légitimité à travers son glorieux passé, c'est la notion « féconde de continuité historique entre la Rome antique et la Rome chrétienne ».

Extrait du document:

Privé de tête, de bras et de jambes, ce chef-d'œuvre présente le torse et les cuisses d'un homme assis sur une peau de bête, elle-même posée sur un rocher. La dépouille a été identifiée comme celle d'un lion. Le héros a un tempérament viril, dans la force de l'âge. Artémon Pline le dépeint comme un Hercule immortel ayant le droit de siéger parmi les dieux. Pour Winckelmann, ce surhomme est représenté « sans aucun besoin de nourriture humaine et sans autre usage des forces » . Il pense que le sculpteur a eu l'intention de figurer Hercule dans son apogée. Il a subi une transformation divine, il est au-delà des besoins humains.

Commentaires