L'énergie solaire dans les Pyrénées Orientales Khôlles

L'énergie solaire dans les Pyrénées Orientales
Khôlle sur l'énergie solaire dans les Pyrénées Orientales : développement d'une région fortement ensoleillée et favorisée par les investissements de différents acteurs.
№ 23220 | 2,355 mots | 7 sources | 2011
Publié le mars 15, 2011 in Géographie , Physique , Sciences , Ecologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'énergie solaire, produite par le rayonnement du Soleil sur la Terre, est utilisée comme l'une des énergies renouvelables les plus productives. En effet, la Terre reçoit par an 200 fois sa consommation annuelle en énergie, c'est à dire 250 Mtep. L'énergie solaire, dans toutes ses utilisations, autant thermique que photovoltaïque, pourrait donc répondre à la question de la « crise énergétique » qui menace notre planète car elle reste une énergie propre, c'est à dire qui produit une quantité faible de polluants. Les atouts de ce type d'énergie ont été perçus depuis une vingtaine d'années par les Pyrénées Orientales, qui se trouvent dans une des zones les plus ensoleillées de France et par conséquent une des plus favorisées pour le développement de l'énergie solaire, comme le montre la revalorisation de la centrale solaire Thémis, près de Targassonne.

Extrait du document:

La centrale solaire thermique fonctionne à l'aide de récepteurs de lumière, qui ressemblent à des miroirs, appelés « héliostats », disposés autour d'un réservoir central. Ces héliostats réfléchissent la lumière du soleil en direction du réservoir central, et concentrent ainsi la chaleur dans ce réservoir afin de produire de la vapeur. Cette même vapeur va entraîner un alternateur, puis se condenser. C'était le cas en particulier de la centrale solaire Thémis, près de Targassonne, dans les Pyrénées Orientales, qui, avant d'être remplacés par des modules photovoltaïques, fonctionnait à l'aide miroirs qui réfléchissaient les rayons du soleil.

Commentaires