Le modèle urbain français est-il en voie de désintégration ? Khôlles

Le modèle urbain français est-il en voie de désintégration ?
Khôlle qui analyse les effets de l'expansion du modèle urbain français.
№ 17832 | 1,535 mots | 0 sources | 2010
Publié le juil. 13, 2010 in Géographie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En France dans les années 70, les politiques urbaines mettent en place la création de villes nouvelles comme Marne-La-Vallée. L'objectif est de réaménager l'espace urbain pour recréer des pôles d'emplois et de logement. Il s'agit de lutter contre l'apparition des cités-dortoirs. Cependant cette initiative politique ne permet pas d'éviter le séparatisme social.
Le modèle urbain français se caractérise par une diversité culturelle, et une dilution du territoire urbain. Les transformations de la ville entrainent donc ce séparatisme, c'est pourquoi en France la ville apparaît comme extrêmement compartimentée.
En quoi le modèle urbain français s'éloigne-t-il d'une politique de mixité sociale, et en quoi tendrait-il vers une désintégration ?

Extrait du document:

Le modèle urbain français s'appuie sur la différenciation et l'expansion. Pourtant jusque dans les années 50, la ville représente la diversité culturelle dûe à une vague d'immigration. Elle constitue un pôle attractif pour la population, il s'agit du lieu de marché du travail, les réseaux de solidarités s'y développent. C'est le lieu de concentration des liens politiques, économiques et sociaux. Le modèle urbain traditionnel français est donc celui de la mixité sociale, et de la verticalité. En effet, la séparation sociale est moins violente, différentes catégories sociales peuvent se trouver dans le même immeuble.

Commentaires