Associer le Knowledge Management et la Gestion de la Relation Client (GRC) Mémoire ou thèse

Associer le Knowledge Management et la Gestion de la Relation Client (GRC)
Mémoire de management démontrant en quoi le Knowledge Management associé à la GRC est une clé de réussite pour une fidélisation optimale de ses clients.
№ 13209 | 18,520 mots | 16 sources | 2006
Publié le déc. 10, 2009 in Management , Gestion
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'application du Knowledge Management ou Gestion des Connaissances ne date pas d'aujourd'hui. Le transfert du savoir et le Knowledge Management existent depuis que l'homme a eu besoin de diffuser de l'information et du savoir. C'est plutôt le terme lui-même qui est nouveau. C'est précisément grâce à ce transfert de savoir que nous bénéficions aujourd'hui de l'ensemble des technologies.


1.La relation entre le Knowledge Management et l'entreprise
2.Associer le Knowledge Management à la gestion de la relation client dans la société Dewine
3.Projet de fidélisation de la clientèle à travers la gestion de la relation client

Extrait du document:

La principale difficulté demeure dans les moyens que celle-ci va mettre en œuvre pour partager et capitaliser l'ensemble de ses connaissances. Cette démarche est en effet nécessaire pour améliorer le succès d'une entité de plus en plus fondée sur l'intelligence collective. La synthèse permettra d'apporter un éclairage sur la notion de connaissance, de voir ses enjeux et des perspectives stratégiques de la connaissance collective.
Aujourd'hui « le savoir » doit être considéré comme une ressource tout comme le capital ou le travail. La mise en commun des savoirs doit être accompagnée par le développement du travail en groupe, l'autonomie, l'interaction et la favorisation du partage. Les organisations voulant intégrer cette démarche sont ouvertes et proches de l'environnement où les dirigeants sont soucieux de faire circuler ces savoirs. La situation actuelle est marquée par un environnement complexe et instable où le turn-over prend de l'ampleur. On constate également que le transfert de savoir-faire a un coût non négligeable en termes de temps et argent. Cependant malgré cela il représente un important atout différentiateur qui doit être pris en compte. Il n'est pas inutile de souligner que le savoir-faire est « modélisable » tout comme la connaissance est « reproductible ».

Commentaires