Les matrices stratégiques Travail de Recherche by creedna77

Les matrices stratégiques
Document qui propose une présentation des matrices célèbres ainsi que leur application en matière de stratégies. Elles sont au nombre de quatre : BCG, ADL, Swot, Mc Kinsey.
№ 3162 | 2,600 mots | 4 sources | 2008
Publié le févr. 06, 2008 in Économie , Sociologie , Gestion
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les matrices représentent une des méthodes utilisée dans le domaine de l’analyse stratégique. Pourtant, elles ont acquis une telle notoriété au cours des années soixante-dix, qu’elles ont tendu à se confondre avec l’analyse stratégique elle-même aux yeux de nombreux praticiens.
Mais elles ne constituent qu’un instrument.
Et si cet instrument est utilisé par plusieurs entreprises qui recourent à des démarches élaborées de gestion stratégique, sa pertinence et son efficacité font l’objet d’une contestation ou d’une réévaluation critique, depuis plusieurs années.

I- La matrice Boston Consulting Group (BCG)
1-1 Présentation
1-2 Explication
1-3 Stratégie marketing liée à la matrice BCG

II- La matrice ADL (Arthur D Little)
2-1 Présentation
2-2 Stratégie de la matrice ADL
2-3 Choix stratégiques possibles

III- La matrice Mc Kinsey

Extrait du document:

La matrice BCG, la plus ancienne et la plus simple à élaborer, considère que le principal objectif de la stratégie est de permettre une allocation de toutes les ressources dont dispose l’entreprise entre ses différents segments stratégiques pour acquérir une meilleure position concurrentielle globale. Elle se base sur deux variables stratégiques :
Le taux de croissance du marché qui mesure l’évolution du secteur d’activité.
La part de marché relative de l’entreprise sur le marché, c’est à dire sa position et sa situation concurrentielle sur le segment d’activité.
Pour le BCG, l’entreprise compétitive est celle qui a les coûts les plus bas; cette position favorable est obtenue par une accumulation d’expérience résultant d’une production cumulée plus élevée que celles des concurrents. L’expérience inclut les effets d’apprentissage, les économies d’échelle, la diminution du coût d’investissement. Le coût unitaire total d’un produit diminue d’un pourcentage constant à chaque doublement de l’expérience. La meilleure marge est obtenue par le producteur le plus important.

Commentaires