Qu'est-ce qu'un choix politique ? Travail de Recherche

Qu'est-ce qu'un choix politique ?
Travail de recherche sur les caractéristiques du choix politique dans les démocraties modernes et les contraintes auxquelles les gouvernants doivent faire face.
№ 21033 | 1,830 mots | 1 source | 2010
Publié le nov. 14, 2010 in Philosophie , Sciences Politiques
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Dans certains domaines, le fabricant ne saurait ni être le seul, ni le meilleur juge. […] Connaître d'une maison, par exemple, ce n'est pas seulement le fait de celui qui la construit mais celui qui s'en sert en juge mieux que lui, […] et dans le cas du festin, c'est le convive et non le cuisinier qui jugera le mieux. »
Aristote – Les politiques, liv. III, chap. XI
L'objet de la réflexion dans cette note est de montrer à la fois les caractéristiques du choix politique dans les démocraties modernes, et les contraintes auxquelles les gouvernants doivent faire face. En effet, le partage de la décision est une des caractéristiques d'une démocratie, d'autant plus que celle-ci accepte le débat et le dissensus. Le choix politique qui aboutit le plus souvent au vote d'une loi, ou à l'adoption d'un décret, accorde une préférence à telle ou telle mesure politique. Il n'en demeure pas moins que l'équilibre reste délicat à trouver entre les différents aspects de la décision : décider en connaissance de cause, satisfaire le plus grand nombre, et appliquer ces mesures de manière effective.

1. Le choix politique trouve sa légitimité dans la souveraineté et se fonde sur la délibération
2. En pratique, la question de l'effectivité des choix politiques se pose de manière aigue

Extrait du document:

La notion de démocratie dérive d'une notion plus ancienne : l'isonomie. Cette dernière ne se définit pas comme l'égalité devant la loi, c'est-à dire la loi comme étant la même pour tous, mais au contraire comme l'égalité devant la loi à faire, c'est-à dire le pouvoir égal de prendre des décisions. Dans ce cadre, le « démos », les citoyens sont des aristocrates qui se considèrent tous égaux et entendent participer également au pouvoir de décision. Aristote dans la démocratie athénienne, attribue par ailleurs, les fonctions de la citoyenneté en rapport avec le pouvoir de décision : l'assemblée s'y définit en effet, comme la réunion des gouvernants.

Commentaires